L’appropriation (1/2)

Il y a environ deux ans, j’ai publié cet article dans ma newsletter et sur Facebook. Je l’ai modifié aujourd’hui en y mettant du «TU». Cet article est intéressant tel quel ,et je t’invite à le commenter ou à poser des questions si tu le souhaites. Mais au delà de la lecture au premier degré, je voudrais que tu fasses un petit exercice d’appropriation après lecture :

——— Début de l’article ———

Un secret de millionnaire

Veux-tu connaître l’un des grands secrets des millionnaires ? Le voici : ils ne s’achètent aucun produit haut de gamme à moins de disposer d’une somme 20 fois supérieure ! Par exemple, ils ne s’achèteront pas un iPhone à 800€, à moins d’avoir 16.000€ disponibles.

On appelle ça la loi du vingtième

La plupart des gens qui entendent ce principe me disent :

Oui mais dans le monde dans lequel nous vivons, il faut avoir un téléphone portable pour travailler ! Donc avec ce taux de 1 pour 20, même si je trouve un téléphone à 150€, il faudrait que j’aie 3.000€ disponibles pour me l’acheter ! Je fais quoi si mon téléphone tombe en panne ? J’arrête de travailler ???

Ma réponse est simple :

– Apprends à lire les lois et les principes sans les modifier et les arranger à ta sauce…

Un téléphone portable à 150€ n’est pas un produit haut de gamme ! Il ne rentre donc pas dans le principe édicté ci-dessus. Si c’est le prix minimum d’un téléphone portable, alors achète-le sans réfléchir, parce que tu en as BESOIN pour travailler. Mais si tu as ENVIE d’un téléphone à 800€ qui sort du cadre du besoin, assure-toi d’avoir 12.000€ disponibles.

– Triste vie, me répondent certains, avoir autant d’argent et ne pas en profiter…

Comment ça «avoir autant d’argent» ? Si tu parles d’une personne qui dispose d’un million disponible, elle peut s’offrir ce dont elle a envie à hauteur de 50.000€ ! Il y a de sacrés belles voitures à ce prix-là. Pour peu qu’ils la négocient à 49.200€, ils pourront même l’équiper d’un iPhone…

Si tu lis la biographie de ceux qui sont «partis de rien», ils ont tous roulé dans une voiture pourrave pendant des années ! Ce n’était pas la voiture de leurs ENVIES, c’était la voiture de leur BESOIN. Ils étaient déjà millionnaires avant d’avoir leur million, parce qu’avec une telle discipline, le million était leur destin. Un destin qu’ils avaient eux-même programmé.

Il y a toutefois un secret de millionnaire, qui vient supplanter cette première loi. Il est prioritaire, imparable, essentiel ! C’est d’ailleurs le seul principe qui devrait te pousser à utiliser de l’argent que tu n’as pas encore ! Saurais-tu me dire quel est ce secret ?

——— Fin de l’article ———

Allons plus loin grâce à l’Appropriation

Devenir millionnaire n’est pas un objectif pour tous, et face à la discipline exposée ci-dessus, ce n’est pas toujours inspirant. Il est donc possible que cet article, malgré tous les changements qu’il peut provoquer en toi, provoque un déni avec des commentaires du type :
  • Je ne veux pas devenir millionnaire ! Si je pouvais juste payer mes factures, ce serait déjà une grande avancée
  • Je ne sais pas quel est le deuxième secret, mais s’il est au niveau du premier, tu peux le garder
  • Eh beh, je viens de comprendre pourquoi les millionnaire sont si radins !
  • etc.

L’une des grosses difficultés lorsqu’on est pris dans le «tumulte de la vie» est de passer à côté d’une belle proposition sans se rendre compte à quel point elle est lumineuse ! La raison est simple : on la prend au premier degré et on passe son chemin… Alors que la question à se poser est :

– Qu’est-ce que je peux faire de ça ?

Je te propose un exercice d’Appropriation. En quoi ça consiste ? Ne laisse pas cet article te filer entre les doigts… Remplace «le million» par une autre ambition personnelle (une autre richesse potentielle), et vois ce que tu pourrais instaurer comme hygiène de vie pour adapter «la loi du vingtième» à tes objectifs.

Enfin, comme il y a une question posée à la fin, tu pourrais avancer une réponse appropriée à ton appropriation 😉

A++
 
Stéphane
Posted in Semaine 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


18 COMMENTS

Stephnany - posted on 01/03/2018 18:18

Pour atteindre mon objectif, je dois encore et encore travailler sur mes connaissances .
Si j ai bien compris, si je veux sensibiliser mes collègues à la bienveillance éducatives, je dois avoir 20 fois plus de connaissance que ce que je peux leur apporter .

Reply
Prosper - posted on 01/03/2018 18:32

Aucun produit haut de gamme ?
Je remplace par aucun produit (ou service) non indispensable.
Ensuite, c’est du confort ou du loisir, et donc des envies.
J’ai besoin…
J’ai envie…
Mais on est dans une société où sont nombreuses les personnes achetant à crédit. Au bout du compte, c’est sournois, car ça coûte beaucoup plus cher que d’acheter sans crédit.
On doit pouvoir refaire l’exercice d’hier sur gagner 36h par 24h (qui m’a bluffé et je ne vois pas d’erreur mathématique) pour gagner (économiser) davantage d’euros chaque jour que ce dont on dispose.
(Les banques ne vont pas être contentes)

Je dépense aujourd’hui 100 euros pour économiser 5 euro par jour. Rentabilité 20 jours. Et après 20 + 20 jours, j’ai de nouveau 100 euros que je peux réutiliser pour économiser 5 euros par jours.
Et donc, avec mes 100 € initiaux, dans la période qui suit, c’est 10 € par jour que j’économise. Et non plus 5. Et il arrive un moment où j’économise chaque jour un montant bien supérieur aux 100 euros dont je disposais..

Time is money !

Inutile d’emprunter !

Reply
JOSE - posted on 01/03/2018 18:42

Essayons l’appropriation : l’idée étant de consommer « en trop » pas plus d’un vingtième de ce qui est disponible, je peux essayer de l’extrapoler.

Par exemple sur la questions de modération dans l’ingestion de calories! Donc si ma dose max de calories quotidiennes pour garder la forme – en fonction de mon activité physique, du froid etc… – est 2000 kcal, je peux m’autoriser à ingérer sous forme de plaisir luxueux 100 kcal. Donc une banane. :). Du coup mon pot de Haagen Das va rester un peu plus longtemps dans mon frigo. Ou peut-etre faut-il plutôt prendre comme base le nombre de kcal qui me rendraient malade, par exemple 4000 par jour, et dans ce cas je peux m’autoriser 200kcal de plaisir (luxe), ce qui est déjà plus appétissant!

Autre exemple, si j’ai 10 heures disponibles par jour pour mon projet professionnel, je peux m’autoriser le luxe de ne rien f…aire pendant une demie-heure.

Si il me reste 20 ans à travailler, je peux prendre une année sabbatique! – on se rend compte ici que la règle des 1/20 doit être adaptée an fonction de ce que l’on calcule. Une année sabbatique, c’est tous les 7 ans! Donc cette règle fonctionne en l’état pour les questions d’argent et d’achat plaisir, mais le ratio change en fonction de ce que l’on considère.

Pour le secret, il faut déroger à la règle des 1/20 lorsqu’il s’agit d’investissement. Et de développement, en particulier développement personnel 😉
Exemple
– Ce commercial qui descend dans des hotels de luxe, parce que ses clients s’y trouvent. Investissement.
– Ce coach qui roule en Porsche (à crédit), pour donner une image de réussite. (c’est un choix qui ne convient pas à tout le monde 😉 )
– Ou ce jeune homme qui dépense toutes ses économies pour acheter une bague à celle qu’il demandera en mariage… investissement! 😉
– Ou encore pour reprendre mon exemple plus haut, « ne rien faire » pendant une heure ou deux réparties dans la journée – cela peut augmenter la productivité

Et du coup, on ne déroge pas à la règle puisqu’investir n’est pas un luxe.

Reply
Véronique - posted on 01/03/2018 19:06

Mon objectif je veux évoluer professionnellement et faire des formations. Je suis Adjointe d’animation et formatrice bafa pour les jeunes et je dois acquérir 20 fois plus de nouveaux outils pédagogiques et de connaissances pour pouvoir leur transmettre mon savoir-faire, et mon expertise . Cela me permettra d’avoir plus de compétences . C’est une plus value et en liaison avec mon travail .

Reply
Véronique - posted on 01/03/2018 19:25

Je dois également investir 20 fois plus sur du matériel informatique, achat d’un nouveau pc et livres de formation qui me permettra d’avoir de bons outils, une meilleure gestion et organisation dans mon travail .

Reply
Véronique - posted on 01/03/2018 21:09

Ps. Je viens de me rappeler qu’il a Synchronicité avec mon entretien et mon bilan professionnel cette année j’ai notifié sur mes vœux que . « Je souhaite faire des stages et des formations pour évoluer dans mon domaine professionnel et autres filières, acquérir plus d’expériences et m’enrichir professionnellement » . Et j’ai reçu un mail cette semaine du centre de formation de gestion en relation avec la direction des ressources humaines mes dates et lieux de journée de formation qui vont avoir lieu. À tous niveaux cela va renforcer mes compétences, avoir de nouveaux projets, faire de nouvelles rencontres et explorer de nouveaux horizons tout simplement j’y gagne.

Reply
Fred - posted on 01/03/2018 19:08

Je trouve cette loi du 1/20 intéressante. Que puis-je en faire? Je peux d’abord commencer par différencier Besoin et Envie. Le luxe s’applique à l’Envie, pas au Besoin. Je n’ai pas l’esprit millionnaire parce que j’aime acheter ce que je crois être de la qualité alors que je pourrais me contenter de « moins cher ». Mais c’est là le luxe que je m’autorise. Je peux cependant être un peu plus « critique » à l’avenir concernant mes dépenses.
On a parlé récemment de « gain de temps », investir dans une action qui peut potentiellement me faire gagner 20 fois mon investissement, me semble rentrer dans ce schéma d’esprit millionnaire. Au travail, mon rôle consiste, en partie, à faire ce que je peux pour faire gagner du temps, de l’efficacité à mes collègues. Je mets aussi ça dans ce concept. Je n’y gagne ni du temps, ni de l’argent, mais de la Gratitude et/ou de la Reconnaissance (voir i-ologie). Il s’agit là également de capital de « millionnaire » (pour moi). Et il y a le bonus du millionnaire: On ne prête qu’aux riches. J’y gagne de la Connaissance, de l’Expérience, de la Confiance. On me confie donc de plus en plus de projets et de responsabilités.

Reply
Fred - posted on 01/03/2018 19:26

Une autre pensée qui me vient quand on parle de « millionnaire », c’est la Satisfaction. La seule « monnaie » qui me semble « valable ». Quoi que je fasse, si j’en retire de la Satisfaction, je m’enrichis.
Mais comment appliquer la règle des 1/20 à cette mesure? J’aurais tendance à l’inverser. Si l’effort consenti est inférieur à 5% de la Satisfaction, c’est du Luxe que je peux me permettre. Sinon, il faut que ce soit un Besoin. Mais c’est pervers parce que plus l’effort est grand plus grande est la satisfaction dans l’accomplissement. Alors peut-être que je me fourvoie.

Reply
Daniele - posted on 01/03/2018 22:04

Mon appropriation: s offrir des millions de moments tres intenses, que ce soit un partage de qualité exceptionnelle avec des personnes avec qui je me sens bien, (à 2 ou 4 pattes) ou en communion avec la nature. La regle du x20: j aurais dit ne pas les banaliser mais je pense que je suis à contre courant de la regle ? En essayer 20 pour en avoir un de bien me paraît negatif aussi..ne le faire que si disposée à en profiter à 2000 %? (J’aime bien). La 2eme règle ne pourrait-elle pas être investir recolter reinvestir plus etc ? Soit provoquer ces moments, les préparer peut être, les imaginer, les vivre ? Est ce que je pratique ? Pas assez 😥, bon ben go.

Reply
Miliza - posted on 01/03/2018 22:28

Je pense que le secret est « d’investir en soi ». Etre toujours en recherche d’une progression personnelle dans divers domaines. Ne pas se contenter du « savoir » que l’on a mais s’améliorer ou se perfectionner.
Ce premier pas que j’ai/ que nous avons enfin osé franchir en m’/s’inscrivant à ce programme.
Mais ne pas seulement s’arrêter à cela. Et saisir tous les moyens mis à notre disposition.
Cela me parait d’autant plus important lorsque je regarde les publications Facebook de Stéphane par exemple.
Le message qu’il fait passer, depuis tous les mois pendant lesquels je l’ai suivi jusqu’à présent, est toujours le même. Et pourtant jusqu’à présent je n’étais pas capable d’en tirer favorablement parti.

Si je tente l’exercice d’appropriation et est pour objectif non pas d’être millionnaire mais d’avoir de meilleurs résultats en tant qu’étudiante dans ma filière. Je devrais invertir plus de temps sur mon travail d’apprentissage personnel. Je devrais ainsi ne plus passer autant de temps sur les extras chronophages (réseaux sociaux par exemple) à moins d’avoir passer 20 fois plus de temps à apprendre. Par exemple, je ne passerais pas 20min sur les réseaux sociaux, à moins d’avoir consacrer 6h à travailler mes cours.

Reply
Fred - posted on 02/03/2018 03:43

Attention à ne pas confondre « maintenir une vie sociale » et regarder des vidéos virales ou suivre un fil sans intérêt.
La détente est à la fois un luxe et un besoin. Il faut juste l’utiliser à bon escient et sans abus. Ce qui rend le 6h pour 20min particulièrement intéressant. Je me l’approprie. Merci.

Reply
Sabrina - posted on 02/03/2018 02:37

Etant séparée avec mon conjoint depuis le mois de juillet pour x raisons, chacun chez soi mais toujours amoureux, je dois faire 20 fois plus d’efforts, de travail sur moi même pour éviter tout conflit entre nous afin que notre relation amoureuse devienne solide, 20 fois plus de remise en question, d’investissement personnel…mais l’amour n’a pas de prix.

Reply
Fred - posted on 02/03/2018 03:29

Curiosité

Je ne me souviens plus des tarifs exacts mais une idée saugrenue me vient:
Si j’ai plus de 900€, un coaching à 45€ pourrait être considéré comme un luxe alors que je souscrirais à un coaching à 90€ ou même 250€ au titre de Besoin.

Reply
Claire Tel - posted on 02/03/2018 08:42

Pour atteindre mon objectif je dois notamment budgétiser l’ensemble.
Il me faudra du matériel, j’ai déjà repéré la machine à coudre de mes rêves 😉
Je dois en changer mais je vais en prendre une avec moins de gadget etc, je sais que pour un prix moindre je peux en avoir une qui correspond à mes besoins.
Lorsque j’aurais fait péter la baraque je m’offrirais la version luxe.

Le second secret je crois c’est l’investissement en moi même, ce n’est jamais du luxe.

En fait, les 600€ que je pensais mettre initialement dans une machine à coudre, ne seront pas mis de côté, je vais les dépenser dans un stage intitulé « 5 jours pour entreprendre » proposé par la CCI de mon département.

Ce sera en plus du stage obligatoire, et étant donné que je suis totalement novice en la matière, c’est indispensable si je veux réussir.

Reply
Lise - posted on 02/03/2018 09:00

Ça me fait penser que si ce « truc » était public iPhone ferait faillite…
Ca me fait penser que j’aurais pu mettre 3 fois plus de budget dans la machine à coudre que je viens de m’offrir. Surtout que le deuxième or invité à sûrement a voir avec l’investissement en soi et en son talent…

Reply
FrédéricV - posted on 02/03/2018 09:50

« Saurais-tu me dire quel est ce secret ? »
Le premier secret a été repéré dans certains commentaires. Il s’agit de l’investissement dans des actifs, soit avec une vision moyen long terme, soit avec une vision court terme (moins de 1 an). On raisonnera ici plutôt en terme de délai de récupération du capital investi, valeur actuelle nette (pour le long terme), indice de rentabilité….dans ce cadre, je suis bien sûr capable d’emprunter des sommes dont je ne dispose pas pour créer beaucoup plus de valeur que le coût des intérêts.

« Ils ne s’achètent aucun produit haut de gamme à moins de disposer d’une somme 20 fois supérieure ! »
Pour extrapoler, de quoi sommes-nous riches ?
– nous sommes riches de temps. Pour une journée active de 16H (8h de sommeil), nous disposons de 57600 secondes tous les jours. Celles-ci sont occupées par des activités physiologiques pendant environ 2 H : repas, toilette, toilettes soit 1/8eme de notre temps d’activité. Une dizaine d’heures sont occupées par nos activités fonctionnelles (pro ou extra-professionnelles). Il devrait rester environ 4 heures de vie personnelle. C’est une grande richesse ! 25% de notre temps est disponible pour nous. Que faisons nous de cette richesse ? Que demandons nous à ces 4 heures ? De la distraction, de la joie, du bonheur, de la tristesse, de la peur ?
Et si je revenais du côté de l’exercice de départ pour m’interroger : « j’ai envie de…j’ai besoin de… » ?

Cette approche est bien sûr standardisée et je laisse à chacun le chiffrage de sa journée.

La question est : quel est mon luxe parmi ces 4h ou 14 400 secondes. Si je passe 3H devant la télé ou mon ordinateur ou mon smartphone, je vis une vie personnelle digitale riche. Ma vie digitale devient ma dépense prioritaire au niveau du temps. Mais qu’est-ce que cela m’apporte ? Ne serais-je pas enfermé dans une zone de confort vide de sens ?

Si je reprends la formule de base, 1/20eme de ma richesse peut être dépensée en envie de luxe, soit 2880 secondes ou 48 minutes.
Si je reprends le ratio de José, soit 1/7, ce sont 8230 secondes, soit 137 minutes par jour qui sont intégrées dans son capital sabbatique. Ce sont des minutes « cadeau » car elles ne sont pas réellement dépensées mais thésaurisées grâce, je suppose, à une gestion financière proactive qui va lui permettre de se libérer durant une année complète.
De quel luxe ais-je vraiment envie au niveau de ma dépense de temps ?
Peut-être juste m’offrir le temps de me poser la question et d’y répondre ?

Reply
Fanny - posted on 03/03/2018 14:30

Au risque de créer un mouvement, je préfère dire honnêtement et franchement que je n’ai absolument pas compris la consigne de cet exercice

Reply
LETT Arnaud - posted on 05/03/2018 19:30

J’ai déjà plus ou moins agit en ce sens que j’achète d’occasion ou du moins haut de gamme mais le rapport est loin du 20 ème ! Au maximum je réduis de 50% les dépenses.

Reply

Laisser un commentaire