La technique du «lien créatif»

Si tu me connais depuis plus de 3 ans, tu vas te dire que je me répète  ! Que je n’arrêtes pas de ressasser cette fable (qui est l’histoire préférée de mon père). Le vrai truc, c’est que l’occasion de la placer ne manque pas, et je me suis dit que c’était ENCORE le bon jour pour la raconter (pendant que je travaille sur notre Mastermind d’hier). D’autant plus que la moitié de l’auditoire de cette sessions ne la connaît probablement pas.

Alors puisque j’ai lancé un thème hier, et qu’aujourd’hui je te balance cette historie de chèvre, je te propose de faire un lien créatif entre hier et aujourd’hui. En d’autres termes, laisse-moi un commentaire aujourd’hui, qui ne pourrait pas exister sans l’article d’hier.

Ensuite, et seulement après ton lien créatif, tu pourras (si tu le souhaites) me faire un commentaire style Facebook. Par exemple :

– Oh que c’est chouquette !

ou encore :

– Mais c’est Lévanah ! C’est elle qui double Masha et Michka !!!

ou encore :

– Tu fais bien le sage, Stéphane…

ou le merveilleux, l’inaltérable, le fantastique :

  • lol !

Bref, tu as compris : ici,  je m’attends à davantage de profondeur et de Développement Personnel, même si la légèreté peut être AUSSI au rendez-vous.

A++

Stéphane

Posted in Semaine 4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


26 COMMENTS

JOSE - posted on 20/02/2018 13:24

L’homme riche est celui qui peut continuer de désirer (apprécier, aimer) ce qu’il a.

Du coup, quand j’ai des problèmes avec ma voiture… oui, mais! j’ai une voiture!
A décliner à toutes les sauces:
j’ai des problèmes avec mon conjoint… oui, mais! j’ai un conjoint!
j’ai des problèmes avec mon enfant… oui, mais! j’ai un enfant!
j’ai des problèmes avec mon collègue de travail.. oui, mais! j’ai un travail!

Comme le dit le sage zen Shunryu Suzuki : « Enjoy your Problems ».

Reply
Céline - posted on 20/02/2018 13:37

Mon problème de casseroles avec des arc-en-ciel, plus largement, c’est un problème d’environnement pollué. La chèvre, ce serai cette société qui nous pousse à respirer, ingérer ou se tartiner n’importe quoi du moment que ça rapporte à certains, qui va jusqu’à obliger des nourrissons de moins de deux mois à se laisser injecter de l’aluminium (produit retiré des vaccins animaliers…et de certains de nos produits cosmétiques, (c’est bien dit à la télé, dans les pubs!). Alors cette société-chèvre, à moins de partir en ermitage… Ou alors la chèvre, c’est moi, parce que je fume, alors j’en rajoute, du problème au problème. Et comme je risque là aussi d’avoir des difficultés à me débarrasser de moi même, un début de solution pourrait être de sérieusement diminuer (apprivoiser le crapaud, trop gros pour être avalé d’un coup; et éviter un énième engagement envers moi-même qu’il y a de fortes chances que je ne tienne pas, il paraît que ce n’est pas bon pour la confiance…) Et réaliser mon projet de vente de produits durables, pour devenir un colibris, plutôt que chèvre.

Reply
Fred - posted on 20/02/2018 14:01

J’ai un problème, y’a pas de place chez moi, mais je suis content, j’ai une chèvre.

Reply
Fred - posted on 20/02/2018 14:03

J’ai un problème, y’a pas de place chez moi, mais je suis content, j’ai une chèvre.
En plus, quand je parle de ma chèvre, je parle de moi. Il ne tient donc qu’à moi de bousculer tout ça et de faire de la place. Parce que oui, j’ai aussi un chez moi.

Reply
sandrine - posted on 20/02/2018 14:12

j’ai un problème avec ma soeur oui mais j’ai une soeur.
j’ai un problème avec ma voiture oui mais j’ai une voiture.
j’ai un problème avec l’agencement de mon lieu créatif à la maison oui mais j’ai un lieu créatif.

merci à cette chèvre de faire le nettoyage pour y voir plus claire aussi bien dans la matière (espace maison jardin) que dans la tête (le sommeil).

Reply
Claire Tel - posted on 20/02/2018 14:45

Ok, il y a un intérêt à mon boulot.

Certes j’ai un manque de motivation chronique, mais je travaille à changer cela.

En attendant, mon travail me permet d’avoir un niveau de vie confortable, une maison, de quoi offrir à mes enfants ce qu’ils ont besoin/envie pour s’épanouir, de quoi m’offrir du matériel pour mes passions

Et je n’y ai pas prêté attention jusqu’à ce midi, mais à une époque de ma vie je calculais mon budget tous les jours. Il était de toute façon inférieur aux charges fixes, quoiqu’il arrive j’étais à découvert en fin de mois, et moins j’avais d’argent plus j’y pensais.

Je ne vérifie plus mes comptes tous les jours et c’est un vrai soulagement.

Ca peut paraître évident, mais c’est quelque chose dont je vais devoir tenir compte dans mon projet. D’accord pour que mon confort soit revu à la baisse, mais hors de question de revenir à cette situation en particulier. Ce sera un risque calculé/ à calculer.

Reply
Moony - posted on 20/02/2018 14:50

depuis quelques temps j’essaie de developpé ma gratitude. Parfois j’écris, sinon j’I pour habitude de faire le point en fin de journée sur au moins 3 choses danz la journée pour lesquelles je ressens de la gratitude.
Cette histoire fera probablement partie d’un de mes points ce soir.
Gratitude

Reply
Moony - posted on 20/02/2018 15:12

PUis-je partager le lien youtube sur ma page facebook? Je te taguerai si tu le souhaites.

Reply
Stéphane SOLOMON - posted on 20/02/2018 16:08

Avec plaisir

Reply
Anne - posted on 20/02/2018 16:10

J’ai un problème je vais devenir chèvre avec tous les impératifs que j’ai pour la réalisation de mon projet, mais je suis contente car j’ai enfin défini les espaces et le plan, le maçon doit m’envoyer son nouveau devis et petit à petit l’oiseau fait son nid !

Reply
samanta - posted on 20/02/2018 19:18

J’ai un problème et maintenant que je peux le voir clairement, je vois aussi la solution, il fallait seulement changer de perspective !

Reply
Audrey - posted on 20/02/2018 21:11

C’est une histoire qui m’a fait sourire mais qui m’a fait aussi réfléchir ….
J’ai des problèmes d’organisation mais je suis contente car j’ai besoin de m ‘organisé dans ma vie perso et pro .
Et vous êtes trop chou tous les deux !

Reply
Michel M - posted on 20/02/2018 22:35

J’ai un problème de voiture en panne, mais j’ai un voisin expert en mécanique…. M’occuper de cette panne me déprime, je dois le faire mais je ne sais par où commencer …je procrastine , je ne fais rien et j’y pense tout le temps. Mon voisin mécano amateur me propose de prendre la voiture en charge et se donne une semaine pour la remise en route (il est à la retraite et trouve formidable d’avoir une occupation pour toute une semaine), Il achète les pièces détachées, je lui rembourse. En échange de la main d’œuvre il me demande si je peux lui faire quelques travaux pour lesquels je suis équipé et qu’il n’arrive que péniblement à faire. En échangeant nos chèvres nous les avons fait disparaitre; les chèvres des uns ne sont pas forcément des chèvres pour les autres. Ou ?

Reply
Daniele - posted on 20/02/2018 23:05

J ai un problème d avoir toujours envie de mieux, mais je suis contente d avoir des projets et de pouvoir les concretiser sûrement. Se creer et s imaginer des problemes n a rien d enrichissant. Quand le mot problème est galvaudé et n a plus de sens dans un monde (mon monde) bien suffisamment privilégié. Quand on expose ses menus « problèmes » à autrui en attendant une résolution venue du ciel sans proposer soit même des solutions, on fait partie du problème. Plutôt que de ressasser, de rapporter à la maison les problèmes et les prendre pour excuse à ne plus être à l’écoute les uns des autres, si on les balayait ensemble, si je pensais à réfléchir à ce qui me rend créative et dynamique et agissais pour maintenir ce cocon favorable et agréable à mon entourage, j irais plus vite et plus fort vers mon futur imaginé. Je transforme le problème en opportunité et je suis la solution.

Reply
Daniele - posted on 20/02/2018 23:10

Et sinon je garde la chèvre et m interroge sur la sur exploitation de gamins 😂😂. Merci encore pour ces exos et ces partages qui bousculent gentilment.

Reply
Véronique - posted on 20/02/2018 23:16

J’ai un problème je n’ai pas beaucoup d’espace dans mon appartement mais je suis contente j’ai un chez moi.
Cette histoire nous fait comprendre de trouver une solution à notre problème, le voir sous un autre angle, l’appréhender autrement et changer notre perception de voir les choses différemment de façon positive.
Faire un grand nettoyage et Effectivement apprécier, avoir de la Gratitude de ce que l’on a.

Reply
Michel - posted on 20/02/2018 23:27

Un « problème », c’est bien souvent juste une manière de porter son regard sur la vie. Qu’est ce que j’y gagne à porter ce regard là? Qu’y a t’il de satisfaisant dans l’insatisfaction?
Dans mon histoire de divorce dont je parlais hier, j’attendais de la justice qu’elle joue le rôle du guide. Et la justice m’a envoyé une chèvre. Vais-je continuer à la laisser manger mon jardin?
Vais-je continuer d’attendre que la solution à mes « problèmes » viennent de l’extérieur (un guide, un coach, le soleil, mon banquier, la chance…)?

Reply
Béné - posted on 21/02/2018 00:19

Si je reprends mes problèmes :

J’ai un problème pour endormir mes filles, oui mais j’ai des filles merveilleuses (et quand elles dorment, c’est comme quand la chèvre s’en va, je savoure ce moment de calme…) Donc merci à mes filles de remplir ma vie de cris, de pleurs, de rires et de babillements.

J’ai un problème d’épuisement, mais c’est en arrivant au bout de mes limites que j’ai bien été obligée d’apprendre à prendre soin de moi pour ne pas craquer. Donc, merci à cet épuisement de m’avoir poussée à prendre soin de moi.

J’ai un problème de vitre cassée, mais ce problème ne peut exister que parce que j’ai une maison, et de plus, j’ai délégué ce problème à quelqu’un de plus compétent que moi pour le résoudre, c’est très satisfaisant.

J’ai un problème d’estime de moi, mais au moins, j’en ai conscience… Et puis, même si elle est basse, j’ai quand même une certaine estime de moi, c’est déjà ça, ça pourrait être bien pire !

Merci la chèvre !

PS : J’adore quand Masha me raconte des histoires <3

Reply
MILIZA - posted on 21/02/2018 00:59

J’ai un problème de gestion du temps mais j’ai la possibilité de prendre du temps.pour moi.
J’ai un problème avec un de mes frères mais j’ai un frère.
J’ai un problème à la fac mais j’ai la chance de pouvoir accéder à l’enseignement supérieur.

Reply
Sandra - posted on 21/02/2018 10:30

J’ai certainement des problèmes, mais j’ai de la chance de les avoir !
C’est hâtif comme conclusion, mais c’est un peu ça 😉

Reply
Isabelle - posted on 21/02/2018 18:41

Pareil ! ☺️

Reply
FrédéricV - posted on 21/02/2018 11:19

Toutes les routes ne sont pas droites, tous les chemins ne sont pas lisses mais la beauté est dans le voyage. Nous pouvons parfois nous tromper de route. Nous avons quelquefois besoin de soins, quelquefois envie de vie pour le continuer. Quelquefois les émotions sont dures et lourdes, d’autres fois elles sont légères et aériennes.
JJ Rousseau avait résolu le problème des enfants en les abandonnant. Peut-être les avait-il confondus avec une chèvre ?
Alors oui, nous pouvons nous alléger de certains engagements. Toutefois, certaines valeurs que nous avons choisies nous engagent auprès d’êtres chers….
en cours de réflexion…

Reply
mOONY - posted on 21/02/2018 12:16

bonjour, désolée d’être hors sujet, je n’arrive pas à accéder au replay des deux derniers webinaires. Seulement accès au premier. Que faire?
Oui je sais je suis une quiche en informatique

Reply
stephnany - posted on 21/02/2018 22:14

j ai un problème, je n arrive jamais a faire ce genre d exercice.
En me rendant compte que je bloque devant un petit exercice de deux lignes, je viens de capter, que je commence le mois prochain un parcours long, pour une formation ou je vais devoir produire énormément d écrit !!!
Du coup, je n’avais pas spécialement de problème, et je viens de m’ en créer un !
A moi de trouver une chèvre qui détournera mon attention de ce problème.

Reply
Chris - posted on 21/02/2018 22:25

Beau conte qui pour être heureux et motivé commence par empirer la situation pour la trouver bien au final !

Lien créatif avec mes animaux ??
Poissons dans aquarium… Comment m’identifier à eux? Chat pas à moi et plainte… A si sans doute plus proche de la chèvre du druide: pour voir le pire de l’accueil dans chambre d’invité…
Sans chat avec draps rapiécés tout va bien…

Reply
Sylvie - posted on 22/02/2018 12:01

Ce que nous percevons pour des problèmes ne sont que des obstacles à franchir et des difficultés à transcender.
Et lorsque ces problèmes disparaissent ou s’estompent, magiquement ils mettent en relief tout le positif qui se cache dans le quotidien et qui est soudainement mis en évidence.

Si le soleil brillait tous les jours, nous trouverions cela banal. Mais lorsque les nuages se dissipent après une longue période de gris, le plus faible soleil se savoure comme une intense luminosité. (J’habite en Lorraine … 😉 )

Reply

Laisser un commentaire