Le besoin d’avoir envie

Imagine un mendiant assis sur un carton dans la rue. De quoi a-t-il besoin ?

Il a besoin de respirer, de se nourrir, d’éliminer sa nourriture, de dormir… Si tu lui parles d’un croissant bien chaud au petit déjeuner, il te dira que c’est bien tentant, que ça lui ferait plaisir, mais un simple bout de pain, même rassis, suffirait pour répondre à ses besoins.

Se nourrir est un besoin, manger un croissant est une envie.

Ce qui est trompeur, c’est le fait que le croissant est basé sur un besoin : se nourrir. C’est un besoin vital ! Mais physiologiquement parlant, manger un croissant ne répond pas au véritable besoin mieux qu’un morceau de pain beurré. C’est le cas de la plupart des bons petits plats que nous nous accordons, et qui nous font plaisir.

Au-delà du besoin, il y a donc cette notion de désir, de plaisir, de satisfaction… qui entrent dans le jeu et qui ajoute du piment à la vie.

BE-SOIN ou EN-VIE

Il est intéressant de voir à quel point ces mots sont bien choisis une fois découpés : lorsqu’on répond à un be-soin, on est dans le «soin» : si on ne mange pas, on s’affaiblit et on tombe vite malade… En revanche, lorsqu’on répond à une en-vie, on se sent «vivant» !

On peut également constater que les besoins sont considérés comme «évidents» par tous les êtres-humains, alors que les envies (bien que basées sur ces besoins) peuvent être très variées. Par exemple, j’ai besoin de manger comme tout le monde, mais à la place du croissant, je peux avoir envie d’un fruit, d’une tartine avec de la confiture, d’un pain au chocolat, d’une omelette, etc.

De l’éternel insatisfait à l’éternel satisfait

Dès que nos besoins sont assouvis, nous commençons à avoir envie de mieux profiter de la vie. Il y a une expression terrible qui résume ce phénomène :

L’être humain est un éternel insatisfait

Cette expression est négative. Elle peut te tirer vers le bas en te donnant l’impression que c’est mal de chercher de la satisfaction. Or elle est abusive ! Il serait plus neutre de dire :

L’être humain est en perpétuelle quête de satisfaction

Lorsqu’il atteint un certain niveau, il aspire à un niveau supérieur. Ce n’est pas de l’insatisfaction, c’est une envie de vivre encore de nouvelles satisfactions. Etre conscient de cela te permet de comprendre qu’en cherchant à te dépasser tu deviens à un éternel satisfait. Tu ne cherches plus à assouvir un besoin de base. Tu aspires à la transcendance, c’est-à-dire au dépassement de soi. Tu ne te contentes pas du soin, tu veux profiter de la vie !

Ici, dans ce programme de coaching je peux affirmer que l’être humain est bien plus qu’un animal, qui nait, qui s’use et qui meurt… Personne ne va vers le Développement Personnel pour répondre aux besoins du mammifère bipède.

La théorie d’Abraham Maslow

J’aurai l’occasion de décrire la théorie de Maslow en détail lors de notre premier webinaire (la semaine prochaine). Cette théorie part du constat que nos besoins sont ascensionnels : au plus bas de la pyramide on a besoin (entre autres) de se nourrir. Tant que ce besoin n’est pas assouvi, il est difficile d’aspirer à autre chose. Mais dès que nous mangeons à notre faim tous les jours et que nous nous accordons de bons petits plats qui nous font envie, d’autres besoins apparaissent, d’un niveau supérieur…

Ces nouveaux besoins sont basés sur la sécurité et une certaine stabilité : on a besoin de travailler pour gagner de l’argent afin d’assurer un niveau de vie stable. Et comme pour le croissant, ce besoin peut être dépassé en répondant à une envie : travailler dans un domaine qui nous donne du plaisir. Idem pour le logement : le besoin est d’avoir un toit sur la tête, l’envie est de vivre dans une maison agréable qui correspond à notre caractère.

Une fois stables et assurés, le nouveau besoin est de nous intéresser aux autres et d’intéresser les autres : d’entrer dans la vie d’une ou plusieurs personnes. Ce besoin d’amour, d’amitié, d’appartenance à un groupe, etc. peut nous entraîner à subir ces personnes… L’équivalent du croissant (de l’envie) est de CHOISIR ces personnes.

Si tu t’autorises à choisir tes fréquentations, tu accéderas au niveau suivant de la pyramide : celui où le besoin de base sera l’estime, le respect, la reconnaissance des autres… Les besoins des niveaux précédents ne disparaissent pas. Ils sont là en filigrane : ils existent mais on n’a plus besoin d’y penser, car non seulement les besoins sont assouvis quotidiennement, mais souvent, les envies sont également satisfaites.

Tu pourrais me répondre que même un mendiant qui a faim a besoin de respect. Et je te répondrai que s’il a vraiment faim, son besoin est de manger ! Si un sale type lui balance un morceau de pain à la figure, sans lui sourire et sans même le regarder, il mangera ce qu’on lui balance et il pourrait même dire merci… Ceci-dit, je ne ferai pas dans la simplification comme l’ont fait beaucoup de gens : il existe des interactions entre les niveaux de cette pyramide, et il est vrai qu’à partir du moment où le besoin de manger est assouvi, le mendiant, comme toute autre personne, aspire au respect.

Tu peux découvrir les travaux de Maslow dans beaucoup de ressources (notamment sur Wikipédia). J’en parlerai plus en détail dans notre prochain webinaire. Je te rappelle que tu y as ta place, même si tu as opté pour la version standard de ce programme. Je t’offre le premier webinaire.

Exercice du jour

Je t’invite à revoir la phrase que tu as écrite le premier jour de ce programme et d’écrire quelque chose sous la forme :

J’ai besoin de …, et j’ai envie de …

Par exemple :

  • J’ai besoin de manger, et j’ai envie d’un croissant
  • J’ai besoin de travailler, et j’ai envie de vivre de ma passion
  • J’ai besoin d’un public pour mon webinaire, et j’ai envie d’y accueillir à un maximum de personnes

C’est à toi !

A++

Stéphane

PS : L’exercice ci-dessus est intéressant à faire, même en solo à différents moment de la journée. Le partage ci-dessous permet aux participants de s’inspirer les uns les autres. Mais ce n’est pas l’exercice d’un jour. C’est une véritable technique d’auto-coaching, qui mène vers l’action, et vers la transcendance. Te voilà donc avec une nouvelle bonne pratique dans ta boîte à outils.

Posted in Semaine 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


30 COMMENTS

stephnany - posted on 31/01/2018 13:19

J ai besoin de travailler , j ai envie d évoluer dans mon travail .
J ai besoin de formation, j ai envie de changer la façon de travailler de mes collègues.
J ai besoin de reconnaissance, j ai envie de changer de statut .

Reply
Hélène - posted on 02/02/2018 01:27

J’ai envie de changer de vie et j’ai besoin d’une/d’un collaboratrice/teur pour ce faire.

Reply
Thomas G. - posted on 31/01/2018 13:21

J’ai besoin de travailler, et j’ai envie de vivre de ma passion

Reply
FrédéricV - posted on 31/01/2018 13:39

J’ai besoin de sécurité financière et j’ai envie de travailler en équipe dans la mise en œuvre de projets.

Reply
Anaïs - posted on 31/01/2018 13:42

J’ai besoin de travailler et j’ai envie de me sentir indépendante.
J’ai besoin de reconnaissance et j’ai envie de m’affirmer

Reply
Véronique - posted on 31/01/2018 13:42

J’ai besoin de me former et j’ai envie d’évoluer dans ma carrière professionnelle

Reply
Claire Tel - posted on 31/01/2018 14:00

J’ai besoin de travailler, et j’ai envie d’ouvrir ma boîte et d’être mon propre chef!

Reply
Lise - posted on 31/01/2018 14:20

Je me rends compte que J’ai beaucoup de mal à différencier besoin et envie, pour moi mes envies ne sont pas importantes (caprices) donc je me rends compte que je transforme en besoin les envies qui sont importantes pour moi
Mon quoi:
J’ai besoin de loger ma famille, j’ai envie que ce logement nous appartienne et soit construit de nos mains.
Mon plan:
-J’ai besoin d’un terrain, j’ai envie de l’acheter
-J’ai besoin de connaître la législation en vigueur sur les habitats légers, j’ai envie de trouver le montage juridique le plus simple et le plus fiable possible.

Voilà qui clarifie mon besoin et mes envies exprimés lundi.

Reply
JOSE - posted on 31/01/2018 14:35

J’aime l’idée proposée ici que l’être humain est un éternel satisfait. C’est à l’évidence à la condition qu’à chaque pallier de son élévation, il se rende compte de sa chance, de sa réussite, et qu’il éprouve de la gratitude. Faute de quoi, l’adage de base sur l’être humain comme éternel insatisfait s’applique – et c’est le plus souvent le cas. Je parie qu’on reparlera de la gratitude dans ce programme 😉

Autre chose, je suis étonné par le postulat ‘j’ai besoin de travailler’. J’ai plutôt besoin d’être actif, de créer du lien social, d’exister socialement, de gagner de l’argent… Je joue sur les mots, parce qu’ils sont importants… Je ne ressens pas le besoin de travailler. Sans vraiment chercher à être original, je dirais plutôt:

J’ai besoin d’être en lien (avec les autres), j’ai envie de gagner de l’argent.

J’ai besoin de me réaliser en libérant mes énergies, j’ai envie de créer une société et de la revendre dans 5 à 10 ans.

Je n’ai pas besoin de grand chose, j’ai envie de bien plus.

J’ai besoin d’amour, j’ai envie d’aimer.

J’ai besoin de manger, j’ai envie de manger moins ! 🙂

Dans sa magnifique chanson Madre Dolcissima, Zucchero dit:
« ti amo perché ne ho bisogno non perché ho bisogno di te » – Je t’aime parce que j’en ai besoin, non parce que j’ai besoin de toi… C’est un sujet légèrement différent, mais très intéressant. Définir précisément la cause du « besoin » est essentiel.

Si vous ne connaissez pas cette chanson : autorisez vous 7 minutes de récréation et autant de bonheur (au casque de préférence)
https://www.youtube.com/watch?v=L7hi8fTre54
Si vous en avez envie, bien sûr… 😉

Reply
Fred - posted on 31/01/2018 14:55

Là, tout de suite, j’ai besoin de finir ce que je suis en train de faire, et j’ai envie de passer à autre chose.

Reply
mounie - posted on 31/01/2018 14:56

merci beaucoup.
j’ai envie de reprendre mon travail qui est une passion. j’ai besoin d’acheter le materiel necessaire et de demarrer mon activité sans trop tarder.

Reply
Sylvie - posted on 31/01/2018 15:01

Bonjour,
Avant de réaliser mon projet, j’ai besoin de bien en définir le périmètre, j’ai envie de savoir à quoi il peut ressembler pour pouvoir m’y projeter.
Avant de réaliser mon projet, j’ai besoin DE TROUVER UN NOM POUR MON ACTIVITé, j’ai envie de trouver une identité évolutive en rapport avec mes aspirations.
Avant de réaliser mon projet, j’ai envie de clôturer les dossiers « chauds » de mon activité actuelle, j’ai besoin de faire de la place dans ma tête pour me concentrer sur mon projet.
Les enseignements d’Arnaud Desjardins sur le désir rejoignent le thème d’aujourd’hui : Il y a toujours un désir plus profond derrière la satisfaction d’un désir immédiat.
Merci à tous et à bientôt,

Reply
Raposo Sabrina - posted on 31/01/2018 15:21

J’ai tout simple envie d’avoir une vie équilibrée et j’ai besoin d.amour d’aimer et me sentir aimé et surtout besoin d’être rassurée.

Reply
Fanny beinze - posted on 31/01/2018 16:00

J’ai besoin de me détendre et j’ai envie d’un massage

Reply
samanta - posted on 31/01/2018 17:42

J’ai besoin de mieux gérer mon temps, j’ai envie de me sentir détendue et calme

Reply
ANNE - posted on 31/01/2018 19:13

j’ai besoin de redéfinir mes priorités, pour ne pas passer à côté de mes attentes personnelles.
J’ai envie de trouver de trouver un binôme qui me permettra d’avoir plus de temps pour mon épanouissement personnel
Bonne soirée

Reply
Jean-Louis - posted on 31/01/2018 19:33

J’ai besoin d’amour et de reconnaissance
J’ai envie de travailler un peu moins

Reply
daniele - posted on 31/01/2018 21:09

Avant de réaliser mon projet, j’ai besoin de bien en définir le périmètre..j’ai envie que tt se passe bien.
Avant de réaliser mon projet, j’ai besoin de bien définir mes exigences…j’ai envie de me faire plaisir.

Avant de realiser mon projet, j’ai envie de faire table nette de tout parasite qui me freinerait…. j’ai besoin d un environnement favorable …… Oh la la je galère 🙂 et mes 2 bonus :
Avant de realiser mon projet j’ai besoin d’avoir Confiance en moi …..envie qu on me soutienne positivement ?
Avant de realiser mon projet j’ai besoin d’avoir envie ,…. j’ai envie de savoir où je vais me retrouver ….
J’ai l impression de tourner en rond en fait sur cet exercice et d’être parfois à l envers 🙄. Je vais cogiter …..

Reply
Béné - posted on 31/01/2018 23:28

J’ai besoin de manger et j’ai envie de fast-food.
J’ai besoin de dormir et j’ai envie de dormir seule dans mon grand lit.
J’ai besoin de trouver du temps pour moi et j’ai envie de me mettre au sport.

Et si je reprends mes besoins exprimés lors du premier exercice :
J’ai besoin de faire la paix avec mes émotions et j’ai envie de me sentir mieux.
J’ai besoin de me former en neurosciences et j’ai envie de le faire de façon ludique

Reply
Mouloud - posted on 31/01/2018 23:39

J’ai envie d’avoir des besoins d’envies
pour que mon projet ait besoin d’envies de
se réaliser avec des envies sans besoins.
Oublie tes besoins extérieurs Mouloud
ton intérieur est plein d’envies.

Reply
Prosper - posted on 01/02/2018 00:10

Avant de réaliser mon projet, j’ai besoin d’apprendre à ne pas vouloir tout contrôler tout le temps, a être moins inquiet.
J’ai envie que cela se fasse tout seul : de lâcher prise, de profiter de l’instant présent

Reply
Jean-louis Autissier - posted on 01/02/2018 00:38

Là, à l’instant j’ai besoin de dormir et j’ai envie de participer à ce mastermind.

Reply
Sophie - posted on 01/02/2018 04:49

J’ai besoin de m’exprimer par écrit et j’ai envie de publier des romans et de vivre de l’écriture.

Reply
Mylène - posted on 01/02/2018 08:52

Bonjour,
J’ai besoin d’assurer mon avenir financier et celui de mes enfants, j’ai envie d’acheter un appartement qui s’auto-finance.
J’ai envie d’acheter un appartement mais j’ai besoin de conseils immobiliers.

Reply
Sandrine - posted on 02/02/2018 13:09

Bonjour,
J’ai besoin de sérénité et j’ai envie de vivre de ma passion.
J’ai besoin de clarté sur mon projet pro et j’ai envie de travailler dans la joie rayonnante.
j’ai besoin d’avoir plus confiance en moi et mes intuitions et j’ai envie de vivre de mes écrits et conférences
J’ai besoin de lâcher prise et j’ai envie de dire oui à la vie l’instant présent.
j’ai besoin et envie d’une communication bienveillante à la fois envers moi même et les autres.
J’ai besoin et envie d’aimer et d’être aimé sans honte de qui je suis et de ce que je désir vivre dans ma vie.

Reply
aNGèle - posted on 03/02/2018 10:11

j’ai besoin d’une vie plus saine et de vendre mon affaire car j’ai envie de nouveaux horizons, d’autres
personnes, d’autres activités

Reply
LAU - posted on 04/02/2018 17:32

Bonjour,

J’ai besoin de sécurité et j’ai envie d’explorer de nouveaux domaines professionnel.

Reply
Valentina - posted on 05/02/2018 15:40

avant de réaliser mon projet, J’ai besoin d’en avoir une envie forte et durable, et j’ai envie que ça vienne là maintenant tout de suite !

Reply
CHRISTELLE - posted on 07/02/2018 12:19

*Avant de réaliser mon projet, j’ai besoin de dormir suffisamment, et j’ai envie de sortir des insatisfactions ressassées le soir avant de nous coucher, nous les adultes (couple & parents).
*Avant de réaliser mon projet, j’ai besoin de recouvrer ma sérénité d’actions et de décisions et j’ai envie de trouver les critères de choix justes selon ma personnalité afin que le projet soit pérenne.
*Avant de réaliser mon projet j’ai besoin de trouver un équlibre de groupe, et j’ai envie de ne pas imposer trop au groupe, j’ai envie d’arrêter de démoraliser mon entourage.
* Avant de réaliser mon projet, j’ai besoin d’ordre autour de moi, et j’ai envie d’arrêter de me focaliser sur la remise en ordre (mythe de Sisyphe) pour m’autoriser du temps à préparer mon projet.

Reply
Sandra - posted on 12/02/2018 17:48

Avec ce nouvel exercice je vais reformuler mon besoin.
J’avais dit qu’avant d’entamer mon projet, j’avais besoin de me recentrer sur moi.
En fait, j’ai besoin d’exister, j’ai envie de me recentrer sur moi !

Reply

Laisser un commentaire