L’Appropriation (2/2)

Je pourrais faire tout un programme sur les techniques d’Appropriation. Ce sont des clefs qui mènent vers l’autonomie et l’épanouissement. Les commentaires sous l’article d’hier en témoignent.

Je retiens, par exemple, une partie de la proposition de José, qui consiste à appliquer la Loi du Septième et non du Vingtième. En effet, si tu n’aspires pas à devenir millionnaire, au lieu de rejeter la «Loi du Vingtième» en la jugeant à travers tes biais, il suffit de simplifier cette loi : Tu veux t’acheter un iPhone dernier-cri à 1.000€ ? Inutile d’attendre un disponible de 20.000€, tu peux envisager cet achat dès que ta richesse atteindra 7.000€.

A moins de trouver une idée géniale, tu ne deviendras pas millionnaire en appliquant la Loi du Septième, mais tu pourras changer la courroie de distribution de ta voiture avant la catastrophe, sans passer par une maison de crédit, et en souriant à ton garagiste au moment de régler la facture. Garagiste que tu retourneras voir pour acheter la belle voiture de tes envies, tous les 7 ans…

Si la discipline de la Loi du Septième te semble encore difficile à acquérir, tu pourras tenter la «Loi du Tiers» ou de la «Loi de la Moitié». Ce qui est sûr, c’est que jamais une personne ne s’endette en respectant une discipline qui consiste à toujours dépenser moins que ce qu’elle possède.

Je rappelle, car les lectures biaisées sont nombreuses dès qu’il s’agit d’argent, que nous ne parlons pas de ce qui est stricte nécessaire. Un téléphone à 100€, juste pour téléphoner, n’entre pas dans la catégorie des produit haut de gamme et n’est pas soumis à la discipline proposée. De pus, côté prise de décision, une bonne hygiène financière (même basée sur la «Loi de la Moitié») te permet de l’acheter sans tergiverser et sans chercher la «bonne affaire» qui te permettra d’économiser 20€. Tu achètes sans procrastiner ce dont tu as Besoin, et tu appliques la Loi appropriée en ce qui concerne tes Envies.

A quelle richesse aspires-tu ?

Toujours en suivant les commentaires laissés par les participants, j’ai eu le plaisir de m’arrêter sur plusieurs propositions de remplacer l’Argent par le Temps. Bien joué ! Ce lien créatif entre notre mastermind de lundi et notre technique du jeudi fait honneur à ce programme !

Et si ta richesse, c’était ton temps ? En particulier le temps qui te permet d’Aller Vers…

Pour Aller Vers tes projets de vie, tu ne peux pas dépenser ton temps en futilités. C’est aussi évident que pour la dépense d’argent : autorise-toi à en garder pour ton «million» !

En l’appliquant au Temps, la «Loi du Vingtième» reste toujours mesurable : tu disposes de 24 heures par jour, donc tu peux dépenser 1h12 en futilités qui ne correspondent à aucune stratégie qui te permet d’Aller Vers. Attention : dormir fait partie des besoins fondamentaux, et même si tu as besoin de 8 heures, cela n’entre pas dans le calcul des «dépenses haut de gamme» (c’est comme un téléphone de base). En revanche, si tu veux t’offrir 4 heures de grâce matinée, on  entre dans la catégorie haut de gamme.

Mais que se passe-t-il pour une personne malade qui a besoin de 12 heures de sommeil ? La réponse est simple : elle en a Besoin donc son Appropriation doit être spécifique à sa situation. Veille à bien adapter tes appropriations à ta situation particulière. Si tu sors d’une dépression, une extension de ton temps de loisirs représente également un Besoin fondamental. Et comme pour l’argent, rappelle-toi que si tu utilises l’essentiel de ton temps en loisirs (et notre société ne manque ni de loisirs, ni de propositions aguichantes pour remplir nos journées d’actions non productives), c’est ton «Aller Vers» qui tu ralentis.

Et que se passe-t-il si j’a

Un secret libérateur

L’article d’hier se termine par un point d’interrogation :

«Il y a toutefois un secret de millionnaire, qui vient supplanter cette première loi. Il est prioritaire, imparable, essentiel ! C’est d’ailleurs le seul principe qui devrait te pousser à utiliser de l’argent que tu n’as pas encore ! Saurais-tu me dire quel est ce secret ?»

Là encore, Bravo ! Celles et ceux qui se sont livrés à cet exercice subsidiaire ont su reconnaître L’INVESTISSEMENT comme un pratique qui vient supplanter, voire ridiculiser la Loi du Vingtième, car s’enrichir ne consiste pas uniquement à limiter les dépenses. Il convient, bien évidemment d’augmenter les entrées d’argent.

Lorsqu’on parle d’investissement, beaucoup de gens pensent au coup de pouce que l’on peut donner à des secteurs comme l’immobilier ou les start-up. Mais très peu de gens pensent à investir en soi. Car si la phrase «Tu as en toi et autour de toi tout ce qu’il faut pour réussir…» est un beau mantra, elle implique obligatoirement une pratique alignée sur ce principe : enrichir ce qu’il y a en toi et autour de toi, et ce, à mesure que tu progresses vers le million. En ce qui concerne cet investissement-là, il n’y a pas de limite ! J’irais même plus loin en précisant que les économies réalisées sur les produits haut de gamme servent justement à financer l’investissement en Soi.

Si tu as l’intention de te lancer dans la vidéo, un ordinateur, un bon logiciel de montage ainsi qu’une formation adaptée représentent un excellent investissement, qui n’entre pas dans la Loi du Vingtième. Une bonne formation, ainsi que quelques coachings sur la prise de parole face à la caméra pourrait également s’avérer nécessaire, et il ne s’agit surtout pas de lésiner sur les moyens. Tu peux même t’autoriser à contracter un crédit si tu n’en as pas les moyens de t’offrir ce type d’nvestissement. En revanche, acheter cet ordinateur pour battre ton record de «Candy Crush» est une dépense qui entre dans le cadre de la Loi du Vingtième. C’est le même objet, mais ce n’est pas le même compte. Investir n’est pas dépenser…

Nouvelle appropriation

C’est à toi de terminer cet article en t’appropriant le secret libérateur de l’investissement. Comment pourrais-tu t’approprier ce deuxième secret autour du Temps, ou de toute autre richesse qui est la tienne ? Et que donnerait un joli melting pot de tout ça ?

Bonne appropriation,

Stéphane

Read More

L’appropriation (1/2)

Il y a environ deux ans, j’ai publié cet article dans ma newsletter et sur Facebook. Je l’ai modifié aujourd’hui en y mettant du «TU». Cet article est intéressant tel quel ,et je t’invite à le commenter ou à poser des questions si tu le souhaites. Mais au delà de la lecture au premier degré, je voudrais que tu fasses un petit exercice d’appropriation après lecture :

——— Début de l’article ———

Un secret de millionnaire

Veux-tu connaître l’un des grands secrets des millionnaires ? Le voici : ils ne s’achètent aucun produit haut de gamme à moins de disposer d’une somme 20 fois supérieure ! Par exemple, ils ne s’achèteront pas un iPhone à 800€, à moins d’avoir 16.000€ disponibles.

On appelle ça la loi du vingtième

La plupart des gens qui entendent ce principe me disent :

Oui mais dans le monde dans lequel nous vivons, il faut avoir un téléphone portable pour travailler ! Donc avec ce taux de 1 pour 20, même si je trouve un téléphone à 150€, il faudrait que j’aie 3.000€ disponibles pour me l’acheter ! Je fais quoi si mon téléphone tombe en panne ? J’arrête de travailler ???

Ma réponse est simple :

– Apprends à lire les lois et les principes sans les modifier et les arranger à ta sauce…

Un téléphone portable à 150€ n’est pas un produit haut de gamme ! Il ne rentre donc pas dans le principe édicté ci-dessus. Si c’est le prix minimum d’un téléphone portable, alors achète-le sans réfléchir, parce que tu en as BESOIN pour travailler. Mais si tu as ENVIE d’un téléphone à 800€ qui sort du cadre du besoin, assure-toi d’avoir 12.000€ disponibles.

– Triste vie, me répondent certains, avoir autant d’argent et ne pas en profiter…

Comment ça «avoir autant d’argent» ? Si tu parles d’une personne qui dispose d’un million disponible, elle peut s’offrir ce dont elle a envie à hauteur de 50.000€ ! Il y a de sacrés belles voitures à ce prix-là. Pour peu qu’ils la négocient à 49.200€, ils pourront même l’équiper d’un iPhone…

Si tu lis la biographie de ceux qui sont «partis de rien», ils ont tous roulé dans une voiture pourrave pendant des années ! Ce n’était pas la voiture de leurs ENVIES, c’était la voiture de leur BESOIN. Ils étaient déjà millionnaires avant d’avoir leur million, parce qu’avec une telle discipline, le million était leur destin. Un destin qu’ils avaient eux-même programmé.

Il y a toutefois un secret de millionnaire, qui vient supplanter cette première loi. Il est prioritaire, imparable, essentiel ! C’est d’ailleurs le seul principe qui devrait te pousser à utiliser de l’argent que tu n’as pas encore ! Saurais-tu me dire quel est ce secret ?

——— Fin de l’article ———

Allons plus loin grâce à l’Appropriation

Devenir millionnaire n’est pas un objectif pour tous, et face à la discipline exposée ci-dessus, ce n’est pas toujours inspirant. Il est donc possible que cet article, malgré tous les changements qu’il peut provoquer en toi, provoque un déni avec des commentaires du type :
  • Je ne veux pas devenir millionnaire ! Si je pouvais juste payer mes factures, ce serait déjà une grande avancée
  • Je ne sais pas quel est le deuxième secret, mais s’il est au niveau du premier, tu peux le garder
  • Eh beh, je viens de comprendre pourquoi les millionnaire sont si radins !
  • etc.

L’une des grosses difficultés lorsqu’on est pris dans le «tumulte de la vie» est de passer à côté d’une belle proposition sans se rendre compte à quel point elle est lumineuse ! La raison est simple : on la prend au premier degré et on passe son chemin… Alors que la question à se poser est :

– Qu’est-ce que je peux faire de ça ?

Je te propose un exercice d’Appropriation. En quoi ça consiste ? Ne laisse pas cet article te filer entre les doigts… Remplace «le million» par une autre ambition personnelle (une autre richesse potentielle), et vois ce que tu pourrais instaurer comme hygiène de vie pour adapter «la loi du vingtième» à tes objectifs.

Enfin, comme il y a une question posée à la fin, tu pourrais avancer une réponse appropriée à ton appropriation 😉

A++
 
Stéphane

Read More

Comment gagner 36 heures par jour…

Le titre de cette vidéo peut te paraître accrocheur et mensonger. Pourtant, il faut bien se rendre à l’évidence : certaines personnes semblent avoir plus de temps que les autres. Si elles y parviennent, c’est parce qu’elles s’autorisent à pratiquer des techniques… Parfois ces techniques sont appliquées de façon inconsciente (automatique), ce qui leur donne un véritable avantage dans la vie. Mais puisque tu n’es pas «né comme ça», il va falloir sortir de ta zone de confort. Alors voyons l’une de ces techniques. Celle qui se trouve à la genèse de toutes les autres :

Télécharger le documents

Read More

Il y a du SENS là-dessous…

Le module que je voulais concocter aujourd’hui est tout simplement infaisable !

Pourquoi ???

Depuis le début de ce programme, je propose un Mastermind chaque lundi. Je donne une consigne pour que chaque contribution ne prenne qu’une seule minute (allez 3 minutes si tu veux y réfléchir en profondeur) et c’est l’ENSEMBLE de ces petits efforts qui permet d’obtenir un super document (entre 50 et 70 lignes à chaque fois) dans lequel je me livre à une analyse façon coaching…

La consigne que je donne est primordiale pour que ça fonctionne. Rappelle-toi du premier Mastermind ; je te proposais d’écrire une phrase sous la forme

» Avant de réaliser mon projet, j’ai besoin de…

ou

» Avant de réaliser mon projet, j’ai envie de…

J’ai été super bien servi !

Idem lorsque j’ai proposé d’écrire une phrase sous la forme «J’ai un problème … mais je suis content …» en remplissant les pointillés pour que ta phrase ait du sens. La consigne a été globalement respectée et j’ai pu faire mon travail d’analyse.

Incident de parcours

Hier, j’ai demandé d’écrire une phrase sous la forme :

Je vais [faire quelque chose] en [temps estimé] et je vais gagner [x] minutes par jour

J’ai pris soin de donner quelques exemples et des précisions, notamment sur le fait que l’action devait être UNIQUE (pas une nouvelle habitude ou un rituel) et qu’elle allait te permettre de gagner entre 3 et 10 minutes par jour pendant une longue période, voire à vie…

Vas jeter un coup d’oeil sur ce qui m’a été servi… Certes, ce flot de phrases est très intéressant, mais pourquoi si peu de gens ont respecté la consigne ?

Face à la quantité de réponses inexploitables, ma proactivité me fait dire que je n’ai pas été assez clair dans mon message. Mais où ??? Qu’est-ce qui fait que la majorité des participants est partie en biais ?…

Si ce recadrage t’a permis de mieux comprendre l’énoncé, je te propose de retourner sous l’article d’hier pour poster une phrase sous la forme :

Je vais [faire quelque chose] en [temps estimé] et je vais gagner [x] minutes par jour

Auto-Coaching du jour

Si nous n’étions pas dans une coaching mais dans une formation, la moyenne de la «classe» serait de 2/20 (et encore, je suis un prof généreux). Si nous étions dans une formation et non dans un coaching, je continuerais mon chemin en rappelant à ceux qui n’ont pas appris leur leçon que l’examen final approche, et qu’ils ont intérêt à se mettre au travail s’ils veulent réussir…

Dans une formation, le «hors-sujet» est sanctionné, mais dans un coaching, on peut s’autoriser à le mettre en valeur.

Cet incident a forcément du SENS, et si tu en vois un, je t’invite à le partager ci-dessous.

A++

Stéphane

 

Read More

De 3 à 10 minutes par jour…

La semaine dernière nous avons travaillé autour de nos Chèvres et de nos Gremlins.

Pour rappel :

  • La métaphore de la Chèvre désigne quelque chose de «matériel» qui entrave notre chemin et que l’on peut déplacer, remplacer, jeter, réparer, rendre, donner, etc.
  • La métaphore du Gremlin désigne une chèvre «impalpable», car elle se situe au niveau psychologique ou spirituel. Bien plus sournois que la chèvre, il nécessite un long travail sur soi pour être remis à sa place.

 

Les chèvres d’abord…

Non, je ne te propose pas une parodie de la chanson de Georges Brassens (mais je pourrais). Je te propose de t’occuper de tes chèvres d’abord, parce que c’est ce qu’il y a de plus facile ! Et tu sais quoi ? On va commencer par les chèvres évidentes qui te font perdre peu de temps CHAQUE JOUR.

J’insiste sur la perte de temps régulière (chaque jour, voire plusieurs fois par jour), dont la solution te paraît évidente (même si elle demande du temps).

Par exemple :

  • Supposons qu’à chaque fois que tu as besoin d’un stylo tu n’en trouves pas à proximité… Pas de panique ! Il y a forcément un stylo qui traîne quelque part… Mais où ?… 3 à 10 minutes de recherche acharnée !!! La solution est de t’acheter 3 stylos (ou même une boite de 20 si tu as un vrai problème !) : tu auras ton stylo sur ton bureau, mais s’il disparaît, tu iras immédiatement en chercher un autre dans ta réserve. L’idée est de ne plus jamais chercher ton stylo pendant 3 à 10 minutes, mais d’en trouver un en moins de 30 secondes. Donc, jamais plus tu ne pourras dire que tu n’as pas envoyé cette lettre parce que tu n’avais pas de stylo à dispo pour écrire l’adresse, et qu’au lieu de «chercher pendant 3 heures», t’as décidé de faire autre chose, puis tu as oublié la lettre…
  • Supposons que tu aies une porte qui s’ouvre difficilement parce qu’elle a gondolé. Tu passes donc par une autre porte, mais c’est souvent pénible parce que tu dois faire le tour. Prends rendez-vous avec cette porte, rabote-la, et qu’on n’en parle plus !
  • La lampe qui mène vers ton sous-sol est grillée. Tu as tenté de la remplacer vite fait, mais comme elle a surchauffé, elle est collée à la douille, ce qui nécessite au moins une heure entre l’achat d’une nouvelle douille et le bricolage… Du coup, depuis plusieurs semaines tu descends à tâtons dans l’obscurité… Et à chaque fois que tu arrives en bas, un sentiment de victoire t’envahit parce que ce n’était pas évident, mais tu as réussi ! Bravo ! Honnêtement, le vrai challenge est de changer la douille !
  • Ton ordinateur met 10 minutes à s’allumer… Tu sais à quoi c’est dû, mais ça va te demander 2 heures de désinstallations et de paramétrages. Du coup, soit tu le laisses allumé même la nuit, soit après l’avoir éteint, si tu as besoin d’une information qui se trouve dedans mais que tu n’as pas 10 minutes devant toi, tu trouves une solution périlleuse pour faire sans… Prends rendez-vous avec ton ordinateur pendant 2 heures !

Je te propose de me citer ci-dessous, un problème équivalent à ceux que j’ai listés. C’est à dire quelque chose qui te fait perdre 3 à 10 minutes par jour (parfois plusieurs fois par jour) et que tu pourrais réparer en UNE action. L’idée n’est pas de changer d’habitude et d’instaurer un nouveau rituel ou un comportement (nous y reviendrons plus tard), mais de prendre un rendez-vous unique avec ce problème récurrent (qui ne se réglera pas tout seul) et de le résoudre définitivement grâce à UNE opération coup de poing.

Important : j’ai exposé les problèmes avec précision, mais je l’ai fait pour des raisons pédagogiques. Pour notre mastermind du jour, inutile de faire aussi long. Je te propose juste d’écrire une phrase sous la forme :

Je vais [faire quelque chose] en [temps estimé] et je vais gagner [x] minutes par jour

Par exemple :

  • Je vais acheter une boite de stylos en 30 minutes et je vais gagner 3 minutes par jour
  • Je vais raboter la porte en 2 heures et de vais gagner 5 minutes par jour
  • Je vais réparer la lampe de l’escalier en 1 heure et je vais gagner 3 minutes par jour
  • Je vais reconfigurer mon ordinateur en 2 heures et je vais gagner 10 minutes par jour

C’est à toi. Juste une phrase. Allez 3 phrases si tu es très inspiré !

Et Si tu n’as pas d’idée tout de suite, rassure-toi, ça viendra dans le courant de la journée…

A++

Stéphane

Read More